Le Flamant Rouge, c’est quoi?

Maria, owner Le Flamant Rouge

Interview avec Maria Hansson, propriétaire

Par Kicki Möller, journaliste.

Le Flamant Rouge est devenu une maison d’hôte bien connue et les clients y reviennent. “Cette maison a quelque chose de très particulier” sont des paroles qui ont paru plus d’une fois dans le livre d’or de la salle à manger. Que signifient-elles?

Eh bien, je suppose que c’est le ressenti de “faites comme chez vous” et aussi que vous faites vraiment partie de la maison. Ici vous n’êtes pas qu’un client. Dans cette maison vous vivez dans le vrai sens du mot. Par exemple, si vous voulez peindre vous pouvez emprunter un chevalet et les couleurs d’artiste, et les amener même dans votre chambre. Si vous voulez faire le dîner pour tout le monde à la maison, ou encore inviter un habitant du village pour pratiquer le français. Nous aimons ce genre d’initiative et nous disons toujours “oui, on va arranger ça.” Tout peut se faire. Mes mots clés sont : créativitéoptimisme et liberté individuelle.

Et il me semble que c’est bon signe que de nombreux invités qui nous ont visité ici pour des séjours plus longs laissent une boîte avec leurs effets personnels dans la maison parce qu’ils savent qu’ils vont revenir. Au grenier j’ai maintenant un carton marqué “Anna”, et un autre appartenant à “Hanna” et encore d’autres pour “Isak” et “Joel” etc. …

 

C’est très clair que vous voulez encourager la créativité. Donc, si on vient ici rempli d’énergie créative mais sans vraiment savoir par où commencer ou comment surmonter une faible confiance en soi… que faire alors, selon vous ? 

J’essaie d’être ouverte aux différents besoins. Par exemple, je peux dire, “Nous avons le matériel pour peindre dans le grenier ;  voulez-vous que je vous amène cela dans votre chambre ?” sans forcer mais j’encourage les visiteurs à se libérer. On n’a pas besoin d’être écrivain pour écrire un roman court au sujet d’un chat dans l’allée arrière ; on n’a pas besoin d’être artiste pour créer un tableau pendant un séjour ici… seulement il vous faut une atmosphère qui favorise ça et j’espère que c’est ici que vous le trouverez.

 

Dites-moi à quoi ressemble la maison lorsqu’elle est utilisée de la façon que vous aimez.

Eh bien, ça, c’est lorsque la cuisine est vivante. J’adore que les visiteurs découvrent la région, en faisant des excursions dans les environs et achètent les produits locaux. Après ils reviennent et commencent à expérimenter dans la cuisine. Surtout quand il y a beaucoup de clients qui préparent ensemble un diner et qu’ils déplacent ensuite la table à l’extérieur dans l’allée arrière pour manger ensemble.

En même temps ce n’est pas une nécessité d’être créatif ou communicatif. Vous êtes libre. Bien sûr, si vous venez ici pour la paix et la tranquillité, vous êtes tout autant les bienvenus. Si vous voulez dormir, lire, ou tout simplement prendre un café sur la petite place au cœur du village, vous le faites. Je crois que c’est très important de respecter l’intimité de chacun et vous permettre de bien dormir la nuit lors de votre séjour.

 

La maison a trois étages et elle est très belle – quel est votre coin favori de la maison ?

Hmm, que je réfléchisse… Eh bien, ce n’est pas, en fait, un endroit physique, c’est plutôt un moment favori. Lorsque j’entends les invités se réunir dans la cuisine et que je remarque qu’ils se sentent libre de se servir de la maison entière… alors je me sens parfaitement heureuse. Et cela se produit souvent lorsque je me trouve dans l’allée arrière et que je me sens liée à tout par la fenêtre grande-ouverte.

 

Et si vous ne parlez pas français, est-ce quand-même possible d’être ici et de connaitre aussi les habitants du village ?

Dans la maison tout le monde parle anglais et souvent le suédois. Si vous voulez connaitre les gens du village, ils sont souvent accueillants, même si leur anglais n’est pas toujours le meilleur. Nous connaissons un couple dans le village qui donne des leçons de français. C’est un couple d’artistes qui habitait cette maison avant que je l’achète. Ils m’ont enseigné quand je suis arrivée ici et certains de mes visiteurs qui sont restés plus longtemps ont pris des leçons.

 

Maintenant que vous êtes sur le point d’ouvrir pour la saison de 2015 y-a-t-il des nouvelles formules pour les clients ?

Oui, nous avons une offre avantageuse pour ceux qui veulent rester un peu plus longtemps, car nous pensons que le concept s’applique pour des séjours de plus longues durées.

Une autre chose que j’aime, c’est une ardoise dans la cuisine où vous pouvez mettre un mot si vous voulez cuisiner pour toute la maison. Si vous savez que vous allez cuisiner et que la quantité sera suffisante pour plus de monde vous pouvez inviter d’autres personnes. “Ce soir je cuisinerai et si vous voulez participer, marquez votre nom ici pour vous enregistrer”. Vous payerez une somme raisonnable pour « le chef ». Je pense, et j’espère que ça va favoriser des rencontres encore plus conviviales et intéressantes au Flamant Rouge!